Projet de loi de Finance 2020 : La FIEV s’inquiète de nouvelles annonces ministérielles de dernière minute

Projet de loi de Finance 2020 : La FIEV s’inquiète de nouvelles annonces ministérielles de dernière minute

Updated on 11/20/19

La FIEV réagi à la proposition du Ministre de l’Économie de déplafonner le malus, s’interroge quant à la méthode de travail du gouvernement et insiste sur la nécessité d’avoir une réglementation

Réagissant à la proposition du Ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, de déplafonner le malus automobile, ou d’inclure des messages sur les impacts négatifs des véhicules dans les publicités, la Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules (FIEV) s’interroge quant à la méthode de travail du gouvernement et insiste sur la nécessité d’avoir une réglementation, y compris fiscale, qui soit stable et lisible pour les industriels, mais aussi les consommateurs.

Secteur industriel déjà confronté à des challenges extrêmement importants de transformation des mobilités et des impératifs environnementaux des transports, la FIEV rappelle que la mise en place d’une taxe doit être préparée et évaluée avec les acteurs de l’industrie automobile. Et ce dans le but d’éviter des mesures sans aucun impact à court et moyen terme sur les émissions de CO2.

Communiqué de presse

Informations sur l'auteur
Mots-clés