Evénement

FIEV

Presse

Le groupe Schaeffer clôture l’exercice 2022 avec de bons résultats


  • Le groupe Schaeffler augmente son chiffre d’affaires de 9,4 pour cent à 15,8 milliards après correction des effets de change

  • L’EBIT avant éléments exceptionnels de 1 046 millions d’euros génère une marge EBIT avant éléments exceptionnels de 6,6 pour cent

  • Le Free Cash-Flow s’élève à 280 millions d’euros

  • Un dividende de 45 centimes par action préférentielle est proposé

  • Les prévisions émises pour l’exercice 2023 sont prudentes

L’équipementier automobile et industriel mondial, Schaeffler, a publié ce jour ses résultats pour l’exercice 2022. Au cours de l’année de référence, le chiffre d’affaires du groupe Schaeffler s’établit à 15,8 milliards d’euros (année précédente : env. 13,9 milliards d’euros). Le chiffre d’affaires corrigé des effets de change a augmenté de 9,4 pour cent, dépassant ainsi les prévisions. L’année a été marquée par une nette croissance du chiffre d’affaires, essentiellement généré par l’augmentation des volumes dans les divisions Automotive Technologies et Industrie. De plus, des effets positifs sur les prix de vente ont eu un impact sur l’évolution du chiffre d’affaires dans les trois divisions, car l’augmentation des coûts d’approvisionnement a pu être de plus en plus répercutée sur le marché.

Le groupe Schaeffler a réalisé en 2022 un résultat avant résultat financier et impôts sur les bénéfices (EBIT) de 974 millions d’euros (année précédente : 1 220 millions d’euros), impacté par des éléments exceptionnels d’un montant de 72 millions d’euros. L’EBIT avant éléments exceptionnels s’élève à 1 046 millions d’euros (contre 1 222 millions d’euros l’année précédente). Cela correspond à une marge EBIT avant éléments exceptionnels de 6,6 pour cent (année précédente : 8,8 pour cent), qui se situe dans la partie supérieure des prévisions malgré un environnement difficile. Le recul de la marge EBIT avant éléments exceptionnels s’explique principalement par la hausse des prix des matières premières et de l’énergie, les perturbations des chaînes d’approvisionnement mondiales et les inefficacités liées au marché et à l’environnement.

Au cours de la période considérée, le résultat consolidé attribuable aux actionnaires de la maison mère se situe à 557 millions d’euros alors qu’il s’établissait à moins 756 millions d’euros l’année précédente. Le résultat par action préférentielle s’élève à 0,84 euro (exercice précédent : 1,14 euro).

Sur cette base, le directoire et le conseil de surveillance proposent à l’assemblée générale des actionnaires le versement d’un dividende de 45 centimes d’euros par action préférentielle (année précédente : 50 centimes d’euros). Cela correspond à un taux de distribution d’environ 48 pour cent (année précédente : environ 44 pour cent) par rapport au résultat consolidé attribuable aux actionnaires avant éléments exceptionnels à hauteur de 610 millions d’euros (année précédente : 748 millions d’euros).

Chiffres clés du groupe Schaeffler

La division Automotive Technologies enregistre des commandes à hauteur de 5 milliards d’euros dans le domaine de l’e-mobilité

La division Automotive Technologies a réalisé un chiffre d’affaires de 9 500 millions d’euros (année précédente : 8 436 millions d’euros), soit un chiffre d’affaires corrigé des effets de change en augmentation de 7,7 pour cent par rapport à l’année précédente. Cette croissance du chiffre d’affaires au cours de l’exercice de référence résulte principalement de l’augmentation des volumes suite à une demande plus importante liée au marché.

Globalement, la division Automotive Technologies a réalisé une nette surperformance de 1,5 points de pourcentage par rapport à la production mondiale de véhicules de tourisme et de véhicules utilitaires légers, laquelle s’explique par les contributions positives des régions Europe et Amériques.

Dans les secteurs d’activité de l’e-mobilité et des systèmes de châssis, qui ont connu une croissance particulièrement importante sur l’ensemble de la période de référence en raison de leurs tendances de marché spécifiques, les lancements de produits ont également contribué aux taux de croissance significatifs, en plus de l’augmentation des volumes liée au marché. Dans ce contexte, le lancement de la production du premier système de direction de l’essieu arrière en 2022 a constitué une étape importante. La région Europe a enregistré une hausse du chiffre d’affaires de 11,8 pour cent après correction des effets de change et a connu la plus forte croissance en valeur absolue. Dans les régions Amériques et Asie/Pacifique, le chiffre d’affaires a augmenté de 14,1 pour cent et de 4,5 pour cent, après correction des effets de change, tandis que la région Grande Chine a enregistré un recul de 1,4 pour cent, après correction des effets de change.

Le volume des commandes dans le secteur de l’e-mobilité a augmenté pour atteindre 5 milliards d’euros. Au total, des commandes d’un montant de 12,3 milliards d’euros ont pu être obtenues.

L’EBIT avant éléments exceptionnels s’élève à 292 millions d’euros (année précédente : 544 millions d’euros). La marge EBIT avant éléments exceptionnels est de 3,1 pour cent (année précédente : 6,4 pour cent).

Automotive Aftermarket – Augmentation du chiffre d’affaires à plus de 2 milliards d’euros

La division Automotive Aftermarket a enregistré un chiffre d’affaires de 2 038 millions d’euros au cours de l’exercice 2022 (année précédente : 1 848 millions d’euros). En raison principalement d’effets positifs sur les prix de vente, le chiffre d’affaires a augmenté de 7,0 pour cent après correction des effets de change, car la nette augmentation des coûts d’approvisionnement a pu être répercutée sur le marché dans une large mesure par le biais d’ajustements des prix de vente.

Dans la région Europe, le chiffre d’affaires a augmenté de 6,4 pour cent après correction des effets de change. Dans l’ensemble, le net recul des volumes de l’activité du marché indépendant de la rechange dans la sous-région Europe centrale et orientale suite à la guerre en Ukraine a pu être plus que compensé par des augmentations de volume dans les sous- régions Europe de l’Ouest et Moyen-Orient et Afrique au cours de l’exercice. Dans les régions Amériques, Grande Chine et Asie/Pacifique, les ventes ont augmenté de 6,5 pour cent, 6,7 pour cent et 16,4 pour cent, respectivement, après correction des effets de change.

L’EBIT avant éléments exceptionnels s’établit à 255 millions d’euros, soit au même niveau que l’année précédente (256 millions d’euros). Le recul de la marge EBIT avant effets exceptionnels à 12,5 pour cent par rapport à l’année précédente (13,9 pour cent) est notamment dû à des coûts de distribution plus élevés, également en raison d’éléments exceptionnels positifs l’année précédente. Les ajustements des prix de vente ont compensé en grande partie la nette augmentation des coûts d’approvisionnement, permettant d’atteindre une marge brute équivalente à celle de l’année précédente.

Division Industrie – Renforcement par des acquisitions

La division Industrie a de nouveau augmenté son chiffre d’affaires et son résultat en 2022. Avec 4 271 millions d’euros (année précédente : 3 568 millions d’euros), la croissance du chiffre d’affaires s’élève à 14,7 pour cent après correction des effets de change. Les principaux moteurs de cette croissance ont été l’augmentation des volumes dans la région Europe et au niveau mondial dans les activités commerciales (Industrial Distribution) ainsi que dans le secteur Industrial Automation. Au total, la division Industrie a enregistré les plus gros chiffres d’affaires dans les secteurs Éolien et Automation industrielle.

Dans la région Europe, le chiffre d’affaires a augmenté de 20,4 pour cent hors effets de change, principalement sous l’effet de la croissance des volumes dans les activités de distribution industrielle et dans le secteur Industrial Automation. La croissance dans la région Amériques s’élève à 11,6 pour cent hors effets de change au cours de l’exercice écoulé, tandis que l’augmentation du chiffre d’affaires dans la région Grande Chine est de 8,8 pour cent hors effets de change par rapport à l’année précédente. Cette augmentation du chiffre d’affaires dans la région Grande Chine résulte principalement de l’augmentation des volumes dans les secteurs Raw Materials et Industrial Automation. Dans la région Asie-Pacifique, le chiffre d’affaires a augmenté de 13,2 pour cent hors effets de change, notamment en raison de la croissance en volume des activités de négoce et du secteur Two-Wheelers.

L’EBIT avant éléments exceptionnels augmente de 18,3 pour cent pour atteindre 499 millions d’euros (année précédente : 421 millions d’euros). La marge EBIT avant éléments exceptionnels s’élève à 11,7 pour cent (année précédente : 11,8 pour cent).

Au cours de l’exercice, la division Industrie a par ailleurs été renforcée par des acquisitions ciblées, notamment dans le secteur Industrial Automation. L’acquisition de Melior Motion GmbH (depuis le 1er décembre 2022 Schaeffler Ultra Precision Drives GmbH) permet de développer le portefeuille et renforcer la position sur le marché dans le secteur à forte croissance de la robotique. En outre, l’acquisition du groupe Ewellix, dont la transaction a été réalisée le 3 janvier 2023, a permis de renforcer l’activité linéaire de manière décisive. Le groupe Ewellix est l’’un des principaux fabricants et fournisseurs mondiaux desolutions d’entraînement et de mouvement linéaire. Ses principaux produits sont utilisés dans un grand nombre d’applications et d’appareils, notamment dans la technique médicale, les machines mobiles, l’automatisation de l’assemblage et la robotique ainsi que dans diverses autres applications industrielles. Le 1er décembre 2022, le groupe Schaeffler a acquis 100 pour cent des parts de CERASPIN S.a.r.l., élargissant ainsi le portefeuille technologique de la division Industrie dans le domaine des composants céramiques de haute qualité, utilisés principalement sur les marchés stratégiques en croissance.

Chiffres clés du groupe Schaeffler

Free Cash Flow avant M&A à hauteur de 280 millions d’euros – Bilan et trésorerie solides

Le Free Cash Flow avant encaissements et décaissements pour les opérations de fusions et d’acquisitions du groupe Schaeffler s’élève à 280 millions d’euros (année précédente : 523 millions d’euros) et correspond aux prévisions avec des décaissements plus élevés pour les investissements. Les dépenses d’investissement (Capex) pour les immobilisations corporelles et les actifs incorporels ont augmenté au cours de la période de référence à 791 millions d’euros (année précédente : 671 millions d’euros). Cela correspond à un taux d’investissement de 5 pour cent (année précédente : 4,8 pour cent). Le taux de réinvestissement était de 0,88 (année précédente : 0,74).

Au 31 décembre 2022, l’endettement financier net en hause s’établit à 2 235 millions d’euros (31 décembre 2021 : 1 954 millions d’euros). Le ratio d’endettement, c’est-à-dire le rapport entre les dettes financières nettes et les fonds propres, a diminué à 54 pour cent (31 décembre 2021 : environ 62 pour cent). Le groupe Schaeffler, dont le total du bilan s’élève à environ 14,3 milliards d’euros au 31 décembre 2022 (année précédente : environ 14,4 milliards d’euros), employait à cette date 82 773 personnes (année précédente : 82 981), ce qui correspond à un léger recul d’environ 0,3 pour cent.

Claus Bauer, directeur financier et informatique de Schaeffler AG, a déclaré : « Schaeffler a atteint, au niveau du groupe, tous les objectifs financiers prévus pour l’année 2022 dans un environnement difficile.

Malgré des investissements plus élevés, entre autres dans les lancements de produits et les extensions de capacité, ainsi que l’augmentation des stocks liée au chiffre d’affaires, nous avons réalisé un solide Free Cash Flow .»

Prévisions prudentes pour l‘exercice 2023

Pour l’exercice 2023, le groupe Schaeffler table sur une croissance du chiffre d’affaires de 5 à 8 pour cent après correction des effets de change. Parallèlement, l’entreprise prévoit de réaliser une marge EBIT avant éléments exceptionnels de 5,5 à 7,5 pour cent. Par rapport à l’année précédente, ce chiffre tient notamment compte des augmentations salariales et des coûts de l’énergie plus élevées qui se répercutent sur toutes les divisions. Pour l’exercice 2023, le groupe Schaeffler prévoit en outre un Free Cash Flow avant encaissements et décaissements pour les opérations de fusions et d’acquisitions d’un montant de 250 à 350 millions d’euros.

« Au cours de l’exercice 2022, le groupe Schaeffler a de nouveau fait preuve de résilience dans un environnement difficile et a réalisé un résultat solide. Toutes les divisions et toutes les régions ont connu une croissance, avec notamment une forte contribution de la division Industrie », a déclaré Klaus Rosenfeld, CEO Schaeffler AG. Et d’ajouter à propos de l’évolution commerciale des divisions : « La transformation de la branche Automotive Technologies se poursuit avec détermination. Les 5 milliards d’euros de commandes enregistrées dans le domaine de l’e-mobilité pour l’exercice 2022 parlent d’eux-mêmes.

L’Automotive Aftermarket profite des conditions actuelles du marché. Pour notre division Industrie, nous avons complété notre croissance organique mondiale significative par des acquisitions. La durabilité et la digitalisation restent d’une importance stratégique centrale pour le groupe Schaeffler ».

Télécharger le communiqué de presse pdf.

Télécharger

Nos autres communiqués

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.

Paramètres des cookies

Notre site utilise différents cookies pour son fonctionnement. Certains de ces cookies sont déposés par des services tiers à des fins d'analyse statistique pour nous permettre de vous fournir une meilleure expérience.

Si vous souhaitez configurer les cookies que vous souhaitez autoriser, vous pouvez cliquer sur "Paramétrer les cookies", ou bien accepter tous les cookies en cliquant sur "Tout accepter et continuer".

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page Mentions légales.

Vos préférences

Différents types de cookies sont utilisés par le site. Seul les cookies de fonctionnement sont obligatoires, et ce afin de fournir une expérience de navigation adaptée. Tous les cookies que nous déposons respectent les réglementations de durée et de vie privée.

Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site, et ne peuvent donc pas être désactivés. Ils permettent de sécuriser le site internet ainsi que vos préférences d'affichage.

Ces cookies nous servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer l'expérience de visite pour nos utilisateurs. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page Mentions légales.