Pour la Fiev, une concurrence saine et équitable passe par la qualité et la sécurité des pièces de rechange

Tags : ADLC | Après-vente | Concurence | pièces d’origine ou de qualité équivalente | Rechange

Après avoir pris connaissance de l’avis de l’Autorité de la Concurrence (ADLC) relatif à l’après-vente automobile en France, la Fiev se félicite des recommandations suivantes :

  • Possibilité pour les équipementiers de commercialiser plus librement les pièces de rechange en général,
  • Plus grande facilité d’accès, pour les opérateurs indépendants, aux informations techniques nécessaires à l’entretien et à la réparation des véhicules.
S’agissant des pièces de rechange visibles, la Fiev confirme son souhait de voir adopter une clause de réparation immédiate et sans contrepartie au profit des seuls équipementiers qui développent et produisent des pièces d’origine ou de qualité équivalente. Ces derniers sont, en effet, en mesure d’assurer la qualité et la sécurité des pièces de rechange.

Enfin, la Fiev n’estime pas avoir à s’exprimer sur la méthodologie utilisée pour la conduite des travaux et ne s’associe donc d’aucune manière à quelque déclaration que ce soit sur ces sujets.


Sur le même thème :

Connexion

Annuaire des adhérents

Pour rechercher une société adhérente, indiquez sa raison sociale, la ville, le code postal ou encore un nom de produit puis faites Entrée avec votre clavier.

Les sociétés adhérentes de la FIEV fabriquent 197 types d'équipements pour automobiles et 79 types d'équipements de garage.

Rendez-vous

Rallye Paris-Persépolis 2014 du 6 au 18 octobre 2014

Mondial de l'Automobile du 4 au 19 octobre 2014

La FIEV en bref

A propos de la FIEV

La Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules, présidée par Claude Cham, a pour objet de représenter les entreprises membres, aussi bien auprès des pouvoirs publics que des secteurs clients. Elle est le porte-parole de l'industrie équipementière sur les thèmes où l'intérêt commun est engagé.